Les Dialogues de Tomb Raider III (1/6)

Vous trouverez ci-dessous l’intégralité des dialogues français prononcés dans Tomb Raider 3 au cours des cinématiques. Je les ai écris tels qu’ils le sont au mot près dans le jeu. En italique, quelques phrases résumant ce qu’il se passe en vidéo dans la cinématique en question.


Les dialogues de TR3 étant particulièrement nombreux, ils ont été découpés sur plusieurs pages selon les différents endroits que l’on visite dans le jeu. Voici un menu de navigation :

Inde | Nevada | Pacifique Sud | Angleterre | Antarctique | Manoir des Croft


• Cinématique N°01 : Les fouilles de RX-Tech (YouTube)

tr3dialogues01tr3dialogues02tr3dialogues03

La compagnie RX-Tech recherche des fragments de météorite en Antarctique.

Willard : Je m’use la santé avec cette satanée radio, faut dire que ce temps minable n’arrange rien. La transmission n’arrive pas à passer les montagnes, ou alors…
Homme 1 : Je ne comprends pas un traître mot de ce que vous dites, Willard !
Willard : Tout se passe à merveille, monsieur…
Homme 2 : Relève la mèche, relève-là !
Willard :  Coupe le moteur ! Hey ! Arrête cette foreuse !
Homme 3 : Vous feriez bien de venir voir le site numéro deux.
Homme 2 : Et je fais quoi, moi ?
Willard : Dégage le terrain. (il monte sur une motoneige) Une autre météorite ?
Homme 3 : Non, quelque chose de plus récent !
Willard : Bon sang ! (à son talkie-walkie) Billy, annule l’explosion, tu m’entends ? Je t’interdis d’appuyer sur le détonateur, Billy ?! (ne l’entendant pas, il déclenche l’explosion) Quel gâchis !

Willard découvre la tombe de Paul Caulfield, un marin tué en 1834 par un loup dans la caverne du météore. Il était embarqué sur le HMS Beagle, navire de l’expédition de Darwin.

Willard : Il a dû se passer pas mal de choses, ici.


• Cinématique N°02 : Le camp de Tony (YouTube)

tr3dialogues04tr3dialogues05tr3dialogues06

Lara découvre un camp dans la jungle, ainsi que l’un de ses trois propriétaires…

Radio : Tech 4 à Tech 5, tu me reçois Tech 5 ? Tech…
Ah ! Tony, espèce de cinglé, je sais que tu es là !
Lara : Hé ! Y a quelqu’un ?
Tony : Quoi ? Qu’est-ce qui se passe encore ?!
Lara : Rien qui puisse justifier votre état, ça va ?
Tony : Arrêtez tous, et ça ira mieux, ça ira même très bien ! (il hurle de douleur)
Lara : Arrêtez tous… ? Mais de qui parlez vous ?
Tony : Mais vous, vous tous !
Toujours à brailler, à marmonner dans… dans ma tête, dans mon cerveau !
Lara : Hum… Oui, bien sûr ! Je ne sais pas qui vous êtes, mais je voudrais en savoir plus sur la statue Infada, elle se trouve dans le temple, là-haut.
Tony : Vous parlez de ce truc vaudou ? Je déteste la magie noire.
Lara : Il ne s’agit pas de magie noire ! Attendez… Vous êtes seul, ici ?
Tony : Non, y a Randy et Rory.
Lara : Randy et Rory, où ça ? Qu’est-ce que vous faites ici ?
Tony : Hé bien, ils sont là-bas, dans le temple… Je leur avais dit de ne pas me provoquer ! C’est de leur faute, ils sont coincés sous une tonne de boue, maintenant. Moi je file avec le prochain bus, cette jungle m’a assez empoisonnée la vie. Je vous recommande d’en faire autant. Mais vous allez ignorer mon conseil, non ? Vous ne me croirez pas si je vous dis que vous allez mourir… Exactement, crever comme une bête ! (il saute dans une fosse en riant)


• Cinématique N°04 : Le Bateau de Willard (YouTube)

tr3dialogues07tr3dialogues08tr3dialogues09

Alors que Lara vient d’affronter Tony et récupérer la Pierre Infada, elle rejoint le Gange par la forêt jusqu’à ce qu’un bateau vienne accoster devant elle.

Willard : Hey ! Ne vous inquiétez pas, je n’ai rien avoir avec l’autre dégénéré, Mlle… ?
Lara : Croft, Lara Croft.
Willard : Et moi, je suis le docteur Willard, j’étais venu pour parler avec Tony, mais vous avez été plus persuasif que moi, c’était remarquable. J’aimerais vous proposer un travail.
Lara : De quelle genre, éliminer un autre de vos employés, non merci.
Willard : Ne vous inquiétez pas, il ne reste plus personne à neutraliser, non, je souhaite retrouver d’autres reliques comme celle-ci.
Lara : La tribu Infada ne possédait qu’une seule statuette de ce genre, elle est unique. Et puis, que voulez-vous en faire ?
Willard : Je vais vous montrer. (il prend la pierre) Elle ne vient pas d’Inde, mais d’une île dans l’Antarctique, en fait, il s’agit d’un morceau de météorite qui a été taillé par les polynésiens lorsqu’ils vivaient là-bas, il y a très très longtemps. (il examine la pierre au laser) Vous voyez ça ? C’est unique, un matériau inconnu.
Lara : Et comment est-ce arrivé ici ?
Willard : Né sur une mystérieuse planète, sculpté par des polynésiens, volé par des explorateurs, nos recherches nous ont mené jusqu’à ceci : le journal de bord d’un marin embarqué sur le Beagle, lors de l’expédition de Charles Darwin.
Lara : 14 Août 1834, ce voyage devient trop monotone pour continuer mon journal de bord…

La vidéo nous ramène dans le passé et l’on voit Stephen, le marin qui écrit son journal de bord sur le bateau, lisant en même temps la suite de ce que lit Lara.

Stephen : …mes aventures en mer sont loin d’être exaltantes, je n’ai à relater que d’interminables heures d’observation de la flore locale et des oiseaux, je refuse également d’annoter les idées blasphématrices du professeur Darwin. Ce qui me préoccupe pour l’instant, c’est la nourriture, il me faut quelque chose de plus consistant que ce répugnant bouillon de légumes. (avec quatre autres marins, il prend une barque et se dirige vers une île de l’Antarctique) Cette fois, nous avons décidé que le seul spécimen que nous récolterons aujourd’hui sera un bout de viande ferme et bien saignant.

Les marins sont arrivés sur l’île enneigée et suivent des traces d’animaux les menant à l’intérieur d’une caverne plutôt sombre et dangereuse.

Stephen : Il n’y a plus de neige, les traces ont disparu.
Paul : Continue donc, nous sommes tout proche.

Les marins traversent la grotte géante et profonde.

Paul : Il y a quelque chose ici. (ils trouvent quatre artéfacts dont la Pierre Infada) Regardez, y en a d’autres, vous croyez que ça a de la valeur ? (Stephen, le marin du journal, va voir ailleurs) Trop tard, il n’y en a que quatre, t’en auras pas.
Stephen : Paul !
Jonson : Stephen, dépêche toi ! (échos)

Mélange de voix : Hâte le pas, Stephen ! Cours ! Plus vite ! Plus viiite ! Stephen ! Plus vite ! Plus viiite ! Stephen ! Cours ! Cours !

Paul se fait tuer par un loup, Stephen tire pour le faire fuir. Il a l’intention de sortir le corps de Paul de la caverne, mais comme le loup refait une apparition, il glisse avec Paul sur la glace qui se casse sous son poids et finit hors de la caverne. Ils font alors un enterrement.

Jonson : Nous sommes bien d’accord, pas un mot au professeur, il nous enverrait chasser cette maudite créature pour la ramener à Londres, Paul est tombé dans une crevasse, c’est compris.
Marin : C’est d’accord Stephen ?
Stephen : Amen.

Retour au présent, où Lara et Willard traversent le Gange en bateau.

Willard : Stephen fut le seul survivant des quatre marins. Quand il rentra en Angleterre, il vendit immédiatement la pierre maudite, qui avait selon lui, causé la mort de tous ses amis. Il y a une relique ici, en Inde, une autre dans le Pacifique Sud et la dernière se trouve dans le Névada.
Lara : C’est faisable.


Dialogues de Tomb Raider II Dialogues du Nevada